L'Espace éthique/AP-HP

Créé en 1995, l’Espace éthique de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris est le premier Espace éthique conçu et développé au sein d'une institution (repris en 2004 comme modèle de dispositif de réflexion éthique dans le cadre de la loi relative à la bioéthique).

En 2013 il a été désigné Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France (ERE/IDF).
En 2010 l’Espace éthique/AP-HP s’est vu confier le développement de l’Espace national de réflexion éthique sur la maladie d’Alzheimer (EREMA) dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012.
De 2010 à 2012 l’Espace éthique/AP-HP a fait partie des Centres collaborateurs OMS pour la bioéthique.

Depuis 2010 son équipe de recherche développe la composante ‘Éthique, science, santé et société’ (ES3) de l’équipe d’accueil 1610 ‘Étude sur les sciences et les techniques’ de l’université Paris Sud, cela dans la continuité du Département de recherche en éthique Paris Sud créé en septembre 2003.

En 2012 l’Espace éthique avec son EA a été désigné, dans le cadre des investissements d’avenir, membre du laboratoire d’excellence DISTALZ (Développement de stratégies innovantes pour une approche transdisciplinaire de la maladie d’Alzheimer). Elle est plus spécifiquement en charge d’une recherche portant sur les interventions et les diagnostics précoces, notamment de la maladie d’Alzheimer et des maladies associées.

Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France

Un Espace éthique se définit comme un lieu d'échange, d'enseignements universitaires, de formations, de recherches, d'évaluation et de propositions portant sur l'éthique hospitalière et du soin. Il assure également une fonction de ressource documentaire.

 

Ses missions :

Activités institutionnelles
•    observation et analyse des pratiques (recherche et expertise) des situations relevant au sein des hôpitaux de considérations d’ordre éthique ;
•    réponses adaptées aux sollicitations des professionnels de santé et d’associations intervenant dans le domaine médico-social : concertations, sensibilisation, formations, conseils, consultations ;
•    formations universitaires, séminaires interdisciplinaires et réflexions thématiques ;
•    développement et encadrement des recherches menées par des professionnels ou des étudiants intervenant dans le champ de l’éthique hospitalière et du soin ou du social, mais également de la bioéthique ;
•    synthèse et analyse de publications consultables dans un centre de ressources documentaires (matériel bibliographique, électronique, web, multimédia audio et vidéo, etc.). Le centre documentaire est installé à la Faculté de médecine de l’université Paris Sud ;
•    mise en réseau des références, des réflexions et des recherches, au moyen de sites Internet qui informent également sur les activités de l’Espace éthique et sa programmation mais également sur les initiatives nationales susceptibles d’être relayées : www.espace-ethique.org / www.espace-ethique-alzheimer.org ;
•    contribution à la concertation publique à travers l’organisation d’évènements et de rencontres thématiques ;
•    il procède à des publications qui restituent la diversité des réflexions et des recherches pour contribuer à l’expression, à la diffusion et au renforcement d’une culture de l’éthique hospitalière et du soin (Collection Espace éthique, éditions ères).

 

La composante Éthique, science, santé et société (ES3) de l’EA 1610

La composante ‘Éthique, science, santé et société’ (ES3) de l’équipe d’accueil 1610 ‘Étude sur les sciences et les techniques’ s’est constituée dans la continuité du Département de recherche en éthique Paris Sud créé en septembre 2003. Il s’agit d’une équipe qui a pour vocation de contribuer au développement d’une recherche-action en éthique. Sa composition en témoigne par l’alliance de compétences universitaires et d’expertises professionnelles. L’éthique ne relevant pas en tant que telle d’une discipline universitaire spécifique, son approche en appelle naturellement à la pluridisciplinarité.
Un effort important est consacré au suivi des doctorants qui, comme l’ensemble de nos étudiants, sont des professionnels en activité.

 

L’aboutissement de travaux de recherche de haut niveau universitaire constitue un enjeu essentiel à l’EA qui y consacre une attention particulière.
En 2013, 20 étudiants mènent une recherche doctorale dans le cadre de ES3. Depuis 2005 ils ont été 12 à soutenir un doctorat.

Thématiques de recherche développées dans le cadre de l’ES3

 

Maladies chroniques

• Cancers

• Maladies neurologiques dégénératives (Alzheimer et maladies associées)

• Maladies mentales

• Dépendance et vulnérabilité

• Parcours de soin


Décisions

• Annonce de la maladie
• Les limites du concept de consentement

• Décisions en situations extrêmes
• Implémentation en réanimation des procédures de Maastricht 3

• Innovation biomédicale ; nouvelles stratégies thérapeutiques
• Approche des personnes en état de conscience minimale ou altérée, en état d’éveil non répondant (EVC/EPR)


Recherche en éthique appliquée à la santé et aux soins

• Diagnostics précoces (génétique, maladies neurologiques dégénératives, cancérologie)

• Stimulation cérébrale profonde, psychochirurgie

• Imagerie fonctionnelle, imagerie interventionnelle

• Approche transversale de l’éthique de la recherche scientifique (constitution d’un réseau)


Visiter le site de l'Espace éthique/Ile-de-France